L'époque de la vigne

Depuis mon enfance, j'ai toujours rêvé d'aller un jour m'installer à la campagne. Avant de connaître mes ancêtres, n'importe quelle région de France aurait fait l'affaire. Mais aujourd'hui, si l'occasion venait à se présenter, je ne pourrais que choisir ce petit coin de Saintonge qui s'étend entre Niort et la Charente-Maritime.

Ce rêve en tête, je me suis parfois demandé pourquoi mes ancêtres avaient quitté leur pays, où j'aurais tant aimé naître et grandir. C'est en étudiant l'un de mes aïeux, Adolphe Prunier, que j'ai compris. Cette transition vers la ville, en particulier, c'est faite avec lui.

C'est ainsi que j'imagine Charles Prunier et Madeleine Griffon, les parents d'Adolphe,
lorsqu'ils montaient à Niort. Les coiffes et les robes longues que portaient alors les femmes
 disparaitront vers 1900.

(sur le site de la Foye)