Un monument prémonitoire



La plupart des monuments aux morts sont apparus sur les places publiques après la guerre de 14-18. Celui de la Foye-Monjault fut érigé un peu plus tôt, en 1912, afin rendre hommage aux villageois tombés en 1870-71.

Les fonds et l'autorisation pour sa construction furent obtenus grâce aux efforts d'un comité de soutien emmené par le Dr Martin, qui bénéficia de l'appui du maire Félix Garnaud.

On pourrait penser que cette démarche donna lieu à une procédure administrative ennuyeuse. C'est compter sans la capacité de nos villageois à se chamailler au moindre prétexte. L'érection du monument suscita des oppositions farouches au sein du village, et on en référa au préfet.

Cet article retrace la petite histoire derrière la construction du monument, en publiant les documents et correspondances des divers partis. Dans le même temps, il dresse le portrait du docteur Martin, médecin, dentiste et vétérinaire, personnage emblématique au village auteur du livret La Providence de la Ferme
.


> Sur le site de la Foye : Un monument prémonitoire.